Ils persévéraient tous en la doctrine des Apôtres,

et en la communion et la fraction du pain, et dans les prières.

 

1er novembre 2015

https://i.ytimg.com/vi/oTS6Jaza9MA/maxresdefault.jpg

 

 

 

 

Recevez par courriel chaque semaine une méditation biblique

 

Image de fond écran

 

 

·        

L’Éternel a vu et entendu

 

 

Et le cri de leur servitude monta vers Dieu.

Exode 2.23c

 

 

 

 

La vie se charge de nous apporter son lot d’épreuves.  Que ce soit dans notre famille, au travail ou tout autre milieu, nous sommes confrontés à diverses situations dans lesquelles nous nous sentons prisonniers.  De plus, nous développons des habitudes qui nous lient, qui nous rendent esclaves.    Certains connaissent la persécution à cause de leur foi, d’autres sont la risée de leur camarade de travail ou de classe parce qu’ils ont une différence.  Certains sont aux prises avec un combat avec le tabac, la drogue, la sexualité ou même l’alcool.  Peu importe ce avec quoi nous nous retrouvons esclaves ou bien persécutés, le Dieu de la Bible a un message d’espoir pour nous.

 

Souvenons-nous de la prospérité que le peuple d’Israël a connue lors de son arrivée en sol égyptien.  Joseph était un des hommes les plus influents du pays et bien que la famine fût grande, il a été en mesure de recevoir l’ensemble de sa famille et de leur donner les meilleures terres en Égypte.  Tout allait pour le mieux jusqu’à ce qu’un nouveau roi prit le pouvoir.  Ce Pharaon n’ayant pas connu Joseph se mit à craindre le peuple de Dieu et il accabla Israël sous l’esclavage.  Il leur a rendu la vie amère par un rude travail (Exode 1.8-14).  Il est dit que les enfants d’Israël gémissaient à cause de leur servitude et qu’ils crièrent à cause de leur esclavage (Ex 2.23)

 

Avec un tel portrait, nous pourrions nous dire combien la vie est injuste, mais le texte ajoute un élément important, il est dit que « leur cri monta jusqu’à Dieu … et Dieu entendit leurs gémissements et se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob et Dieu regarda les enfants d’Israël et Dieu connut leur état» (Ex 2.23b-25)

 

Par ce récit, nous devons saisir l’importance de faire connaître notre situation à Dieu par le moyen de la prière.  Dans l’épreuve nous devons nous réfugier en Lui car il est le refuge de l’opprimé au temps de la détresse.   Ceux qui connaissent son nom se confient en Lui (Ps 9.10-11).  Ce fut le cas des enfants d’Israël lorsqu’ils furent réduits à la servitude par les Égyptiens, ils ont élevé leurs voix jusqu’à Dieu.

 

Nous apprenons dans la suite de notre lecture du livre de l’Exode que Dieu n’est pas un Dieu passif.  Il pourvoit à la solution.   Dieu appela donc Moïse (Ex 3.4) pour lui dire qu’il a bien vu l’affliction de son peuple en Égypte, qu’il entendu leurs cris et qu’Il connait leurs douleurs (Ex 3.7).  Mais qu’en plus, il affirme qu’Il est descendu lui-même afin de délivrer son peuple de la main des Égyptiens (v.8).  Nous constatons donc que l’Éternel œuvre pour le bien de son peuple.  Il a choisi Moïse pour faire sortir son peuple hors d’Égypte, hors de la servitude (v.10). Moïse, avec sa condition modeste et son manque de confiance en lui-même n’allait pas tout faire seul, non, Dieu lui a assuré qu’Il serait avec lui! (v.12). 

 

Dans l’épreuve nous pouvons être assurés que Dieu pourvoit à la solution.   Pour les enfants d’Israël, il a choisi d’utiliser le modeste Moïse, avec Lui, Moïse est devenu un homme de Dieu, un prophète qui a accompli sous la direction de Dieu la libération du joug de son peuple.

 

Soyons donc assurés, tout comme Paul l’a écrit que Dieu est fidèle et qu’il ne permettra pas que l’épreuve et la tentation soient au-delà de nos forces, mais qu’il s’assurera que nous y trouvions l’issu afin que nous puissions supporter la situation (1 Co 10.13).  Par la foi, nous pouvons même considérer les différentes épreuves de la vie comme étant un sujet de joie complète (Ja 1.2), car par elle, il nous est possible de voir la main de Dieu agir pour notre bien en produisant dans nos vies une plus grande confiance en Lui.

 

L’exemple de la situation des enfants d’Israël qui furent soumis à l’esclavage nous démontre que bien que si nous nous retrouvons dans une situation hors de notre contrôle, notre foi doit se reposer en Dieu seul qui est sensible à nos besoins.  Dieu ne nous libèrera pas de nos épreuves afin de satisfaire nos propres égaux.  Dans sa discussion avec Moïse, l’Éternel a affirmé que le peuple allait le servir sur la même montagne ou Il est apparu à Moïse (Ex 3.12).  En toutes choses, rendons grâce à Dieu, car telle est sa volonté (1 Thess 5.18)

 

Sylvain Bigras

Actes2.42.net  est une gracieuseté de

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : logo toisuismoi.ca