Ils persévéraient tous en la doctrine des Apôtres,

et en la communion et la fraction du pain, et dans les prières.

 

1er novembre 2015

https://i.ytimg.com/vi/oTS6Jaza9MA/maxresdefault.jpg

 

 

 

 

Recevez par courriel chaque semaine une méditation biblique

 

Image de fond écran

 

 

·        

L’épée de l’Esprit

 

 

Prenez aussi le casque du salut,

et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.

Éphésiens 6.17

 

 

 

 

L’épée de l’Esprit est la dernière des armes du croyant, c’est l’unique arme offensive du chrétien.  Dans l’uniforme du soldat romain, l’épée mesurait tout au plus 60 centimètres.  Le soldat s’en servait pour le combat au corps à corps.  Le contexte où nous retrouvons cette description des armes spirituelles souligne que nous avons comme ennemi le diable et les esprits méchants dans les lieux célestes (Éphésiens 6.11-12).  L’épée est donc une arme essentielle tout comme le sont les autres armes qui ont été mentionnées par l’apôtre Paul. 

 

L’épée est celle de l’Esprit-Saint, ce n’est pas l’esprit du croyant.  Dépendre dans un combat spirituel de nos propres ressources serait partir perdant devant de si redoutables ennemis que ceux qui cherchent à nous vaincre.  Nous devons donc avoir en main l’Épée du Saint-Esprit qui est le seul à avoir obtenu le mandat d’être notre défenseur en nous enseignant toutes choses et en nous rappelant les paroles de Jésus-Christ (Jean 14.26). 

 

L’épée de l’Esprit est la Parole de Dieu, elle agit avec une pleine autorité lorsqu’utilisée par ceux qui ont connu le Seigneur.  L’utiliser sans avoir communion avec Christ risque d’être dangereux.  Souvenons-nous des sept fils de  Scéva, l’un des principaux sacrificateurs, ils essayèrent d’invoquer le nom du Seigneur Jésus sur des personnes possédées d’esprits malins.  Ils se firent mettre en déroute n’ayant pas connu la nouvelle naissance.  L’homme possédé se jeta sur eux, et s’en étant rendu maître, les maltraita tellement, qu’ils s’enfuirent nus et blessés (Actes 19.13-16).  Il nous faut donc avoir passé de la mort à la vie par le moyen du sacrifice de Christ pour pouvoir être victorieux dans le combat face aux puissances du mal qui s’acharnent contre tous ceux qui désirent faire la volonté de Dieu.  Nous ne combattons pas selon la chair, mais par l’Esprit Saint.

 

Les Évangiles nous donnent l’exemple par excellence dans le maniement de l’épée.   Nous y retrouvons Jésus faisant face au diable qui cherchait à Le piéger.  Par trois fois, Satan s’efforça de séduire Jésus afin de Lui faire commettre un péché.  À chacune des tentatives de l’ennemi, Jésus utilisa l’épée qui est la Parole de Dieu.  Il répondit « Il est écrit » et se référa aux textes de la Bible ce qui eut pour effet que le diable s’éloigna de lui jusqu’à un moment favorable (Luc 4.1-13).  Jésus venait de remporter une bataille devant l’ennemi qui allait attendre une autre occasion de le piéger.

 

Pour que nous puissions bien manier l’épée comme Jésus nous là démontrer il nous est essentiel que nous connaissions la Parole de Dieu.  Notre ennemi connait nos faiblesses et ciblera ses attaques vers nos points faibles, particulièrement en utilisant notre manque de connaissance.  C’est ce qu’il a fait au jardin d’Éden avec Ève lorsqu’il lui a demandé : «Dieu a-t-il vraiment dit ?» (Genèse 3.1).  Ève se trompa d’un seul mot et cela ouvrit la porte au péché dans le monde (Genèse 3.3).

 

Il est réconfortant de savoir que devant la ruse diabolique de notre ennemi nous n’avons pas à combattre seuls, mais que nous avons l’Esprit de Dieu en nous pour nous aider à sortir plus que gagnant.  Il utilise le fruit de nos méditations de la Parole de Dieu en nous rappelant les versets à propos afin que nous résistions au diable.  Nous ne sommes pas seuls a lutter!

 

La Parole de Dieu est puissante, c’est par elle que Dieu a créé l’univers, cela inclut le monde spirituel déchu qui nous fait la guerre.  Déjà, l’ennemi a été vaincu par Christ qui est présenté sous le titre de la Parole (Jean 1.1).  Nous avons donc avec l’épée de l’Esprit une arme unique et d’une force qui ne sera jamais égalée.  Il nous faut toujours la garder en main, car notre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera (1 Pierre 5.8).  Mais prenons courage frères et sœurs, car Christ a vaincu le monde et le monde des ténèbres est déjà vaincu! 

 

 

Sylvain Bigras

Actes2.42.net  est une gracieuseté de

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : logo toisuismoi.ca