Ils persévéraient tous en la doctrine des Apôtres,

et en la communion et la fraction du pain, et dans les prières.

 

 

 

1er novembre 2015

https://i.ytimg.com/vi/oTS6Jaza9MA/maxresdefault.jpg

 

 

 

 

Recevez par courriel chaque semaine une méditation biblique

 

Image de fond écran

 

 

·        

Cinq pains et deux poissons

 

Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons

 Luc 9.13

 

Combien de fois avons-nous fais face à une situation où un besoin pressant se présente devant nous et que nous nous savons incapables de pourvoir à la solution?  Lorsque cela arrive, nous avons souvent comme réaction de nous résigner et de ne même pas lever le petit doigt étant convaincu que cela est peine perdue.  C’est le sentiment qu’éprouvaient les disciples de Jésus alors qu’une foule affamée de cinq mille hommes se tenait devant eux.

 

Jésus venait de nouveau de s’entretenir du Royaume des cieux devant cette foule.  Ils se trouvaient dans un lieu désert loin des villes et villages.  Le jour commençait à baisser et les douze informèrent Jésus qu’il serait préférable de renvoyer la foule afin que les gens puissent se loger et se nourrir.  Jésus, sensible aux besoins de cette foule, adressa aux disciples la phrase suivante « Vous-mêmes, donnez-leur à manger. » (Luc 9.13). 

 

Les disciples n'avaient pas suffisamment de nourriture pour répondre aux besoins de chacun.  Ils avaient uniquement cinq pains et deux poissons.  Jésus était pleinement conscient de la situation.  En fait, pour Lui, rien n’est impossible (Luc 1.37).  Par contre, il prend plaisir à nous utiliser dans son œuvre.  C’est la raison pour laquelle il a demandé ce que les douze pouvaient offrir.  Avec le peu que nous avons, Jésus peut faire de grandes choses telles que nourrir une multitude.

 

Il est le Dieu créateur, il a tout créé et il n’a besoin de personne et pourtant il prend plaisir à nous faire participer à son œuvre.  Nous sommes faibles, nous avons des limites, mais avec le peu que nous avons, avec notre petite semence Dieu fait croître et comble le manque à gagner.

 

Mieux encore!   Les œuvres que nous estimons avoir le mérite d’accomplir, elles ont été en fait préparées d’avance par Dieu afin que nous y marchions (Ép. 2.10).

 

L’apôtre Paul affirme dans 1 Corinthiens 3.9 que nous sommes ouvriers avec Dieu.  Nous avons une place que Dieu nous accorde pour l’accomplissement de son Royaume.  Il désire notre participation dans l’application de ce qui donne un sens à la gloire de Dieu.

 

Alors, lorsque nous savons que Dieu nous appelle à accomplir une œuvre, sachons que par le moyen de la foi Il pourvoira à ce qui nous manque par l’accomplissement de sa volonté.  Les disciples ont cru en Jésus et ont offert le peu qu’il possédait, ce fut un acte de foi et d’obéissance, en faisant cela, ils sont pour nous un modèle.

 

Dans notre récit avec les cinq pains et les deux poissons, bien que cela semble trop peu pour nourrir autant d’hommes, nous constatons qu’ils furent entièrement rassasiés et même qu’il en resta douze paniers pleins de morceaux qui restèrent (Luc 9.17).  Dieu répond de manière favorable à nos actes d’obéissance.

Sylvain Bigras

Actes2.42.net  est une gracieuseté de

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : logo toisuismoi.ca